SOROPTIMIST INTERNATIONAL
SOROPTIMIST INTERNATIONAL

For a summary in English of our organisation and local activities, click on this link
https://www.cushycms.com/temporary_uploads/205046/Présentation Club Genève Fondateur version anglaise.docx


Genève-Fondateur est le premier club Soroptimist fondé en Suisse. Il reçoit sa charte le 15 mai 1930 du Dr. Susanne Noël et devient ainsi le 46ème club dans le monde et le 11ème club en Europe ;  il restera le seul club suisse pendant dix neuf ans ; Lausanne suivra en 1949, puis Zurich en 1950, année de la création de l’Union suisse. En En 1984 notre ville voit la naissance d’un deuxième club, "Genève-RhôneAujourd’hui, notre pays compte 58 clubs.

Nos membres sont des femmes actives, dynamiques, concernées par la défense des droits de la femme et l’avenir des générations futures.
Nous nous engageons en mettant en oeuvre des projets au niveau local, national et international. Nos projets sont financés par des actions de service.

Nos domaines d’action sont vastes et touchent l’éducation, le leadership, l’autonomie économique, la lutte contre les violences faites aux femmes, l’environnement, la sécurité alimentaire et la santé.
 
Nous offrons à nos membres un réseau professionnel, social et international. Soroptimist International est la plus vaste organisation féminine de clubs-service; elle compte 90’000 membres, répartis dans plus de 3'000 clubs et 130 pays.

Par nos prises de position, nous représentons une voix universelle pour les femmes. Par le réseau mondial de nos membres et grâce à notre statut consultatif aux Nations Unies, notamment au Conseil économique et social, nous permettons aux femmes et aux filles de faire entendre leur voix auprès des instances décisionnelles et politiques internationales.

Nos clubs et nos membres contribuent à l’amélioration des conditions de vie des femmes de façon très concrète.
A titre d’exemple, en 2013, nos clubs ont mené à bien 4’500 projets dans le monde.
 

Les engagements de Genève-Fondateur pendant ces dernières années
 
Au plan local
 
Actions en faveur de l’éducation et de l’indépendance financière des femmes : financement de « Microcrédit solidaire », organsisme qui accorde des crédits pour des projets de femmes, en Suisse ;
soutien financier ou bourses à de jeunes femmes pour des études ou des formations professionnelles.
 
Aide financière à de nombreuses associations, notamment Camarada, Appartenance, Solidarité Femmes, Cœur des Grottes, Foyer Arabelle, Colis du Cœur, Télécontact, Foyer Handicap, Carrefour Rue, Le Caré ….
 
Organisation de concerts, ventes et marchés pour récolter des fonds ; collaboration avec les autres clubs-service genevois en faveur de diverses asociations.

Actions en faveur de la santé et de l’environnement :
« Swimathlon », récolte de fonds en faveur de la recherche sur la sclérose en plaques ; soutien financier au Centre nature de la Pointe-à-la-Bise, à Collonge-Bellerive, pour  le projet « L’eau et les réserves naturelles en Suisse ».
 
Actions en faveur de la culture :
Remise du prix annuel « Coup de cœur des Sorop » à de jeunes pianistes ; soutien à la maison d’édition L’Encre fraîche pour la publication du livre « Les femmes racontent».
 
Au plan international 
 

Actions « Limbs for life», en partenariat avec le Comité International de la Croix Rouge, pour aider les victimes des mines anti-personnel en Afghanistan, Géorgie et Angola ; « Les Clubs Soroptimist s’engagent pour l’eau » : récolte de fonds en faveur de l’association genevoise H2O-Energies, pour lutter contre la pénurie d’eau potable au Kenya.

Les conférences organisées 
 

Plusieurs thèmes traités par des experts reconnus au niveau national et international, pour comprendre les problématiques actuelles :

Monica Bonfanti, cheffe de la police genevoise : « l’évolution de la police genevoise dans la prise en charge des femmes victimes de violence » ; Martine Brunschwig-Graf, présidente de la Commission fédérale contre le racisme ; table ronde avec des experts en matière de traite humaine, en collaboration avec l’Institut universitaire des Hautes Etudes Internationales et du Développement ; Jacques Hainard, ancien directeur des musées d’Ethnographie de Genève et de Neuchâtel ; François Longchamp, Conseiller d’Etat ; Philippe Roch, écrivain, « Dialogue avec Jean-Jacques Rousseau sur la nature » ; Nathalie Hardyn, Directrice-adjointe à la Chambre genevoise de commerce, d’industrie et des services, Myriam Nicolazzi, Magistrate à la Cour des Comptes, Béatrice Cortellini, Directrice de Solidarité Femmes, Martine Coppens, Fondatrice de l'association Education for all / pour tous, au Sierra Leone qui a créé et gère plusieurs écoles et bourses pour les études supérieures.
 
 
Pour plus d'informations, ouvrir le lien suivant  Présentation      

                  
ou visiter la page Contacts presse, Dossier de presse